Qui choisir pour piloter son Système d’Information ?

Consultant, freelance, CDI, temps partagé en informatique… Le point sur les différentes solutions pour les dirigeants de PME

Consultant informatique, freelance, CDI, temps partagé : Qui choisir ?

Le Système d’Information de votre organisation nécessite d’être piloté et sécurisé pour accompagner vos projets de digitalisation ou la croissance de votre entreprise ? Mais choisir la bonne ressource s’avère parfois compliquée, surtout quand différentes options s’offrent à vous…

Pierre MONY, Spécialiste en Direction des Systèmes d’Information dresse un état des lieux des différentes solutions pour accéder à un expert en charge de piloter votre Informatique. CDI, consultant, freelance, DSI à Temps Partagé Augmenté… nous faisons le point, dans cet article, sur les avantages et les inconvénients de chacun !

Le CDI, le plus connu : une vision globale, proche des métiers

Le CDI peut sembler être la meilleure décision à prendre de prime abord ! En effet, le Directeur Informatique sera pleinement intégré à l’équipe et impliqué dans les projets de l’entreprise. Il aura une vision globale de l’entreprise et sera proche des métiers. Pour autant, il peut s’avérer très complexe de recruter un Directeur informatique. En effet, le Système d’Information devient de plus en plus sophistiqué.

Le Directeur Informatique doit adresser de nombreux sujets et disposer d’une expertise technique et métier, avoir des compétences en management, en pilotage des projets… A ce titre, il peut être difficile de bien définir le profil du poste adapté au besoin de l’entreprise.

Enfin, un point d’honneur doit être porté sur l’aspect fidélisation. Les DSI en CDI sont très souvent recrutés pour opérer des projets de construction, de transformation ou de rénovation du SI.

Une fois ces actions menées et abouties, le DSI en poste risque de s’ennuyer et de chercher à réaliser des missions plus valorisantes. Le potentiel départ de cette ressource conduira à une perte de toutes les connaissances et compétences acquises en interne.

Le consultant en informatique, orienté conseil : une expertise spécialisée à une étape clé de la vie de l’entreprise

Autre option envisagée : faire appel à un consultant en informatique. Celui-ci saura apporter à votre organisation une expertise très pointue sur les Systèmes d’Information et une vision extérieure objective de votre situation.

Cependant, il ne s’inscrit pas dans la durée. Le consultant est missionné pendant une certaine période pour piloter un projet. Une fois celui-ci abouti, il n’assurera pas la continuité du service et le pilotage dans le temps de votre informatique. La société perdra alors toute la compétence apportée par le consultant.

Enfin, ce dernier n’apporte pas de vision globale quant à l’alignement stratégique du Système d’Information avec l’organisation, il n’adresse pas toutes les couches du SI, ne manage pas les équipes internes et ne pilote pas les prestataires externes…

Le freelance, le plus souple : l’atout de la flexibilité et de la réactivité

Recourir à un freelance est une bonne solution lorsque l’on souhaite disposer d’une ressource rapidement. C’est aussi une façon d’opter pour davantage de flexibilité : ce professionnel interviendra en fonction des besoins précis de l’entreprise et aura une plus grande souplesse qu’une société prestataire par exemple.

Enfin, il s’agit d’une ressource avec des taux journalier plus accessibles pour les PME, ce qui représentera un atout économique pour l’entreprise.

Pour autant, même si les avantages sont nombreux, des inconvénients n’en restent pas moins présents : le freelance exerce son activité seul, avec les risques inhérents (maladie, etc..). Il ne maitrise pas forcément tous les sujets de la Direction des Systèmes d’information (infra, projet ERP, projet applicatif, blockchain, big data…) : il doit donc se former et reconstruire à chaque fois la bonne expertise pour pouvoir apporter de la valeur à son client et cela peut prendre beaucoup de temps.

Le Directeur des Système d’Information en Temps Partagé Augmenté, le plus innovant : un expert externe à la bonne volumétrie et dans la durée

L’alternative à toutes ces options peut être de faire appel à un Directeur informatique à Temps Partagé Augmenté.

Cette ressource externe est pleinement intégrée aux équipes de l’entreprise, de la même manière qu’un CDI, mais ne sera présente que quelques jours par semaine en fonction des besoins et des sujets à adresser. Cette option permet donc d’intégrer un expert sans passer par l’embauche.

Le DSI est piloté par des managers qui connaissent son métier, ce qui renforce le suivi et la qualité des missions. Leur gestion de carrière est quant à elle assurée par leur employeur, ce qui permet de s’affranchir du maintien des compétences et de la fidélisation. En cas de besoin, le Directeur informatique pourra être remplacé par un autre DSI de l’équipe, ce qui garantit à la fois l’accès aux bonnes expertises, et l’accompagnement dans la durée. C’est donc une solution efficace et flexible.

La limite de cette option : un directeur externe en temps partagé est adapté particulièrement à l’environnement des PME. Si la taille de l’entreprise est trop importante, le DSI fera l’objet d’un goulot d’étranglement et ne pourra pas traiter l’ensemble des sujets confiés en quelques jours par mois.